Silo

Paperback, 622 pages

French language

Published Nov. 9, 2014 by Actes Sud.

ISBN:
978-2-330-03737-6
Copied ISBN!

View on Inventaire

4 stars (4 reviews)

Dans un futur post-apocalyptique indéterminé, une communauté d’hommes et de femmes a organisé sa survie dans un silo souterrain géant. Du monde extérieur, devenu hostile, personne ne sait rien, sinon que l’atmosphère y est désormais irrespirable. Les images de mauvaise qualité relayées par d’antiques caméras, montrant un paysage de ruines et de dévastation balayé de vents violents et de noirs nuages, ne semblent laisser aucune place à l’illusion. Pourtant, certains continuent d’espérer. Ces individus, dont l’optimisme pourrait s’avérer contagieux, représentent un danger potentiel. Leur punition est simple. Ils se voient accorder cela même à quoi ils aspirent : sortir.

4 editions

Silo

3 stars

La dystopie est originale et bien trouvée, un modèle du genre, et elle est bien exploitée par l’histoire, qui est pleine de bonnes idées. Bon, on sent bien que certains détails techniques sont survolés, et d‘autres sont franchement tirés par les cheveux, mais le livre ne se réclame pas de la hard SF, et ça n’empêche pas de se laisser entraîner par l’intrigue.

Non, ce qui m’a vraiment dérangé c’est l’écriture : c’est lourd, il y a des longueurs pénibles, et d’une manière générale l’écriture des personnages manque de finesse. J’ai même failli lâcher le livre au début, et j’ai traîné à le terminer.

Au final, ce roman m’a laissé une impression mitigée, malgré ses bonnes idées.

Une dystopie très réussie

4 stars

Le moins que je puisse en écrire, c'est que "Silo" a tenu ses promesses : une écriture fluide et aisée sur une intrigue des plus imaginatives, qui résonne assez fortement avec des problématiques sociétales actuelles. Tous les ingrédients d'une science fiction réussie sont là : il n'est pas étonnant que ce premier opus ait fait fleurir une trilogie et engendré une déclinaison télévisuelle.

L'univers de ce roman n'est pas sans rappeler celui du Transperceneige : une humanité réduite à une dimension spatiale unique, repère des ses fractures sociales. La transgression, évidemment l'objet du roman, est ainsi révélée par les déplacements le long de cette unique dimension.

Les intrigues sont loin d'être similaires, mais, sans divulgacher, l'irruption d'une deuxième dimension est un point commun.

avatar for fresseng

rated it

4 stars
avatar for Poudlardo

rated it

4 stars